loader image

BicyCompost

4 solutions
pour composter en ville à bordeaux

Mots clés

#Compost

#ville

#tutoriel

#pédagogie

Résumé de l'article

Selon une récente étude de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) publiée en février 2018, les Français jettent à la poubelle 7 millions de tonnes de déchets alimentaires. Soit 700 fois la poids de la Tour Eiffel qui finit à l’incinérateur. De quoi faire réfléchir ! Dans cet article nous verrons 4 solutions pour composter à Bordeaux : dans son jardin, dans la rue, avec une asso, avec un prestataire (spoiler alert il s’agit de BicyCompost !)

Ecrit le 21 Décembre 2020 par Terence

Pourquoi composter ?

Une question tout à fait innocente, il est vrai, mais qui mérite un éclaircissement. L’écologie c’est tendance et nos politiciens l’ont bien compris. Avec l’arrivée au pouvoir d’EELV dans plusieurs villes de France dont Bordeaux, il faut mettre du vert dans son programme. Et on retrouve, à de nombreuses reprises, le thème du compostage.

Ce que les politiques attaquent, ce sont les biodéchets : épluchures, restes alimentaires, viandes, poissons mais aussi les tontes de pelouse ou les branches issues de l’élagage de nos arbres. 

Selon une récente étude de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) publiée en février 2018, les Français jettent à la poubelle 7 millions de tonnes de déchets alimentaires. Soit 700 fois la poids de la Tour Eiffel qui finit à l’incinérateur et libère du C02. De quoi faire réfléchir ! Alors pour en finir avec cette pratique en désaccord avec les objectifs de réduction des gaz à effet de serre, une solution s’impose : le compostage.

Composter chez soi dans son jardin

Si vous avez la chance d’avoir un jardin en ville (petit.e veindard.e !) alors la solution idéale est de composter chez vous. Installez votre composteur au fond du jardin et remplissez le régulièrement avec vos biodéchets. Le mieux est d’avoir une petite poubelle de 10 à 15L dans la cuisine et de la vider une fois par semaine au minimum dans le composteur.

Pour le bac à compost, vous avez plusieurs options. Dans le cas où vous vous sentez l’âme d’un bricoleur, nous vous recommandons de construire le bac avec du bois de palette, qui est imputrescible. Assemblez 3 pans extérieures fixes. Pour le 4 ème coté, prévoyez des encoches pour pouvoir facilement enlever les planches et vider le composteur. Le bac doit être installé sur la terre. Ne bouchez pas le fond avec du bois, les vers de terre doivent pouvoir monter naturellement dans votre composteur pour transformer les biodéchets. Par contre, très important, pour éviter les nuisibles (rats, souris, etc), nous vous recommandons d’ajouter un grillage sur le sol. Fixez le grillage aux palettes et faites le remonter de 20cm au dessus du sol.

bac à compost

Si passer un week-end à désosser des palettes ne vous fait pas rêver, alors vous pouvez opter pour un composteur tout fait. Vous pouvez en acheter dans le commerce en bois ou en plastique. La principale différence concerne le design. C’est à vous de voir. Un composteur entrée de gamme coûte 50€. Pour un modèle en bois comptez 100 à 150€.

Pour peu que vous soyez patient, la métropole bordelaise offre des composteurs aux habitants ! Conjointement avec l’ADEME, Bordeaux Métropole veut sensibiliser sa population à l’enjeu des biodéchets et ambitionne de les réduire de 15kg/an/hab. La date limite de cet objectif n’est pas fixée mais la distribution de composteur est toujours d’actualité (prochaine date en février 2021). Pour en savoir plus c’est par ici.

Pour faire un bon compost il faut : un composteur (logique), des biodéchets (logique également), des copeaux de bois, des branches ou des feuilles séchées (matière brune) et de l’eau. Dans les grandes lignes, il faut mélanger les biodéchets avec les copeaux de bois (ratio 2 pour 1). Arrosez et remuez tous les mois. Pour plus de détail, on vous a rédigé un super article sur le compostage ici !

Faire son compost quand on vit en appartement

Quand on habite en ville, il n’est pas évident, à première vue, de composter ses épluchures. Il y a bien sur la possibilité d’installer un bac à compost au milieu du salon, mais pas sur que ça plaise à tout le monde !

Sinon, pour ceux qui voudraient composter leurs épluchures sans transformer l’appartement en jungle tropicale,  voici 3 options envisageables.

 

Le lombricompostage

A la différence du compostage qui utilise des bactéries pour transformer la matière, le lombricompostage, lui, fait intervenir des vers de terre (type Eisenia). Les vers de terre mangent les biodéchets et leurs déjections produisent un fertilisant naturel appelé… le lombricompost ! On le  retrouve parfois sous le nom de “vermicompost”.

Le lombricompostage est pratique car vous n’avez pas besoin de sortir de chez vous. Le bac à lombric s’installe très bien dans la cuisine. Il n’y a pas d’odeur. Les lombrics sont malheureusement assez fragiles. Ils ne supportent pas l’acidité donc ne mettez pas d’épluchures d’agrumes. D’autre part, les vers n’ont pas de dents (sinon ça serait inquiétant !) donc les noyaux d’avocat, les os ou les restes de viande ne seront pas décomposés.

Le composteur de quartier

Si vous n’avez pas envie de vous occuper de vos lombrics (surtout pendant les vacances) vous pouvez optez pour le composteur de quartier. Les composteurs de quartier sont installés en ville et sont à la disposition des habitants. Vous pouvez trouver la liste des composteurs disponibles sur le site de l’association ZeroWaste. Les composteurs de quartier acceptent les agrumes car ce sont les bactéries qui décomposent la matière. Par contre, pour éviter des nuisances olfactives, la viande et les restes alimentaires ne sont généralement pas autorisés. Pour accéder à un composteur de quartier, il faut généralement rejoindre une association. Parfois la liste d’attente est un peu longue. Comptez 3 mois en moyenne pour vous inscrire et avoir le droit de venir apporter vos épluchures.

Le bokashi

Cette technique de compostage, inventée au Japon, permet de composter en appartement la totalité de vos biodéchets ! Il vous faudra un seau spécial pour bokashi, qui présente un robinet pour évacuer les jus. Le principe du bokashi est basé sur des levures spéciales, les micro-organismes efficaces, qui décomposent la matière en milieu dit “anaérobie”. C’est à dire, sans oxygène. Voici comment composter avec la méthode bokashi. Tout d’abord, découpez vos biodéchets en petits bouts de 2 à 3 cm. Versez les au fond du seau puis tassez. Ensuite, ajoutez une cuillère à soupe de levures (appelées EM dans le commerce). Enfin, videz régulièrement le jus au fond avec le robinet. La méthode bokashi permet de gagner beaucoup de place en appartement et de composter tous les biodéchets. Par contre elle demande de la rigueur et du temps. Pensez aussi qu’il faut quand même vider votre seau dans un composteur de quartier toutes les 3 semaines. Pour les bordelais, vous pouvez bénéficier d’un super service chez nos amis de l’association Récup’.

Composter en ville pour les copropriétés et les professionnels

Si vous êtes plusieurs propriétaires dans votre copropriété à vouloir composter vos biodéchets, vous avez deux possibilités. Vous pouvez demander à la métropole de faire installer un composteur dans votre jardin. Il faut remplir un dossier ici. Pour obtenir le composteur, vous devez montrer à la Métropole qu’il y a suffisamment de résidents motivés pour composter. Il vous faudra également composer une équipe de référent qui entretiendront le composteur.

Si par contre vous vous n’avez pas la possibilité d’installer un composteur dans le jardin de la copropriété ou si vous ne souhaitez simplement pas avoir à gérer les nuisances, vous pouvez faire appel à BicyCompost. Nous distribuons des bio-seaux à compost, étanches. Chaque semaine nous collectons à vélo les bio-seaux de la copropriété et les remplaçons par des nouveaux, propres. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

BicyCompost recycle les déchets alimentaires

Vous savez tout !

Si vous souhaitez valoriser les biodéchets de votre restaurant, de votre café, de votre crèche, de votre épicerie, de votre cantine, de votre entreprise, vous pouvez faire appel
 à BicyCompost 🙂

BicyCompost